Les traductions nordiques du Cid (1637) de Pierre Corneille

  • Datum: –16.00
  • Plats: Engelska parken Stora konferensrummet 16-3062, Inst. för moderna språk
  • Föreläsare: GUÐRÚN KRISTINSDÓTTIR-URFALINO
  • Arrangör: Romanska seminariet
  • Kontaktperson: Hans Kronning
  • Seminarium

Gästföreläsning i samarbete med Seminariet för romansk litteraturvetenskap
GUÐRÚN KRISTINSDÓTTIR-URFALINO, doktorand och lärare i fransk litteraturvetenskap, Háskóli Íslands, Reykjavik:
Les traductions nordiques du Cid (1637) de Pierre Corneille

Språk: franska med möjlighet att ställa frågor på engelska och svenska

Ordförande: Sylviane Robardey-Eppstein

Le théâtre classique français a longuement été considéré comme intraduisible (Steiner 1961). Pourtant, dès le XVIIe siècle, les chefs-d’œuvre de la scène française furent montés en néerlandais, anglais, allemand… Mais comment les alexandrins étaient-ils transposés dans les langues nordiques ? Cet exposé propose une étude comparative de la métrique et du lyrisme dans quelques traductions nordiques du Cid (1637) de Pierre Corneille.


 


Après un Master en français, un MBA à l’ESCP Europe et une formation en art dramatique à l’Atelier d’expression théâtrale Radka Riaskova à Paris, Guðrún Kristinsdóttir-Urfalino est actuellement enseignante et doctorante à l’université d'Islande où elle prépare une thèse en co-tutelle avec l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, sous le titre « Poétique et Politique. La guerre civile romaine dans la tragédie française (1550-1650) ». Elle est également l’auteur d’articles sur le théâtre classique français, publiés dans des revues internationales.